Le Nouveau Fil Conducteur Sors tes covers

Emission
Le Nouveau Fil Conducteur

dimanche - 21h00 - Semaines impaires
Musique

les playlists sont consultables dans la rubrique pour chaque émission !

Nouvelle formule pour cette troisième saison du Fil Conducteur. C'est désormais devenu  LNFC pour Le Nouveau Fil Conducteur, ou Hélène Fessée pour les intimes.

Une émission musicale éclectique construite autour d'une thématique, sans blabla superflu… un fil conducteur !

Profitez de votre soirée et je m'occupe de la bande-son, la playlist est consultable sur la page pour chaque diffusion

Bimensuelle, en alternance avec Mix & Métis, un dimanche sur deux de 21 heures à 23 heures, les semaines impaires.

Programmation, réalisation et animation : Marc

 

La rupture amoureuse sera le thème de l'émission. Vaste programme ! Je suis parti pour une petite escapade Outre-Manche que j’aurai plaisir à vous relater dans 15 jours. En attendant, nous avons prévu vous faire passer une belle soirée à l’écoute de la programmation musicale constituée par les membres du G.A.E.C. d’Hélène Fessée, sur le thème de la rupture amoureuse et du chagrin d’amour qui en découle.

Écoutez

Il y a un mois, la bicyclette avait servi de Fil Conducteur, ne laissant plus de place pour le Sport en général, ce que nous allons réparer ce soir.

Écoutez

Pour ce soir, je vous avais annoncé un thème en prévision des élections européennes qui auront lieu dans 4 semaines. Si le personnel politique ne possède pas de vertu à vos yeux, je peux le comprendre, mais comment vous expliquer l’importance que le scrutin européen devrait revêtir ?

Écoutez

Ce soir, c’est la petite reine qui sera mise à l’honneur et qui s’est révélée riche en propositions de la part des membres du GAEC Hélène Fessée, qu’elles et ils en soient remercié(e)s. Et c’est plutôt la chanson française qui vous sera majoritairement proposée, grâce au tour de France, compétition crée en 1903 et dont les images inondent le monde entier. Mais on entendra aussi du rock, du Jazz de la techno, et même du rap.

Écoutez

Si vous entendez le tonnerre à plusieurs reprises ce soir, il ne sera pas nécessaire de regarder par la fenêtre pour constater l’ampleur du phénomène. Ce sera sans doute parce qu’après les épisodes pluvieux des semaines précédentes, nous avons décidé d’utiliser le thème de la pluie pour suggérer la programmation de ce soir, tout en espérant venir au bout de ce phénomène climatique fort nécessaire pour les jardiniers et autres cultivateurs, mais plutôt ennuyeux quand ils se prolongent. Ne dit-on pas chiant comme la pluie ? Et qu’à Brest, il pleut un peu... mais tous les jours !«Il pleut, c’est tout ce qu’il sait faire» pour paraphraser Brigitte Fontaine que l’on entendra, mais aussi un peu d’accordéon musette, de la Bossa, chanson française, soul, techno et aussi du rap, du rock, du Jazz, mais pas de reggae qui s’apparente plus généralement au soleil qu’à la pluie. Ce thème s’est révélé très prolifique, riche en suggestion de tous genres, rendant la sélection finale d’autant plus difficile que l’éclectisme ne doit pas être pour autant disharmonieux.

Écoutez

Le thème de ce soir a été suggéré par Sébastien, et pas seulement pour infiltrer U2, son groupe préféré, mais parce que le pays d’origine de ce groupe possède une vieille tradition tout commence puis tout finit en chansons. Il s’agit de l’Irlande et j’avoue que ce fut pour les membres du GAEC l’occasion de revisiter nos discothèque et autres plate-forme de streaming pour vous concocter un programme riche et diversifié pour ce soir. Evidemment, l’essentiel en sera anglophone, mais pas que, et puis vous entendrez de la Folk Music, mais aussi du classique, du rock et puis du Rap, bref de quoi passer ensemble une douce et agréable soirée.

Écoutez
C’est en 1969, que le genre Opéra Rock sera unanimement intronisé 
avec Tommy
des Who, même s’il y avait eu des précédents.
Tommy fut initialement un double concept-album qui sera décliné en
versions différentes,
avec ensuite le film de Ken Russel, et même une
version symphonique afin de boucler la boucle. Aujourd’hui, si vous tapez
opéra rock, on vous envoie directement
voir Mozart. L’idée de ce soir est
plutôt de vous faire profiter de morceaux
qui se soient fortement inspirés
de la grande Musique
, avec un M majuscule, et peut importe ce qui en
ressort du moment que votre soirée soit agréable, tranquille et douce. Ou
plus simplement comme Chuck Berry qui aimerait avec "Roll Over
Beethoven" en 1956 que le rock et le rythm’blues
puissent obtenir aussi la
reconnaissance de plusieurs génération. C’était il y a près de 70 ans, on
peut alors parler de classiques du Rock, genre passé à la postérité depuis,
et sans cesse renouvelé, y compris en faisant des emprunts.
Écoutez

Le Nouveau Fil Conducteur prendra de l’avance sur l’actualité en célébrant dès ce soir la Journée des Droits des Femmes. Nous aborderons comme toujours le sujet en l’illustrant musicalement de façon éclectique et variée, avec essentiellement des interprètes féminines, mais pas que, en passant du ton le plus grave au plus léger, en diffusant des titres très récents, d’autres qui le seront moins, mais aussi une surprenante version de la Marseillaise écrite en 1848.

Écoutez

Comme chaque quinzaine nous évoquerons par la musique un thème proposé cette fois par Emilie, membre du GAEC, le Groupement Amical d’Effervescence Culturelle qui m’accompagne pour la programmation de cette émission modeste et géniale, dont l’ambition principale est de passer ensemble deux heures tranquilles pour vous remettre de votre week-end et envisager sereinement la semaine à venir. Ce soir, c’est Dieu, et ses saints qui feront se dérouler le Fil Conducteur de la soirée.

Écoutez

Prendre les chaussures, godasses, croquenots, écrase-merdes, sneakers, grôles, pompes... pour thème m'a semblé une gageure que nous avons relevé jusqu'à en être submergés. Et ce fut finalement très agréable à écouter puis délicat pour ne garder que la trentaine de titres qui tenteront de vous faire passer une douce soirée.

Écoutez

Que des reprises pour ce soir !

A quelques occasions, vous entendrez ce soir, et la version originale, pour vous la remettre en mémoire, et une reprise qui apporte quelque chose de nouveau. Et d’autres fois, seulement le cover, même si nous sommes parfois très différent de l’original ! A vous de le retrouver, d’où cela vienne, du plus profond de vos souvenirs.

Écoutez

J'ai cédé mon créneau à Bruno DMT du dimanche 24 décembre pour qu'il puisse diffuser une "Spécial Noël" pleine de surprises à laquelle je devrais participer. Nous nous retrouverons donc le dimanche 7 janvier à 21 heures. Je vous souhaites de bonnes fêtes de fin d'année.


Vous allez probablement vous retrouver en famille, avec oncles et tantes, cousines et cousins, grands-parents, bref entre jeunes de 7 à 77 ans comme disait le journal Tintin. A un moment donné au cours de la soirée, votre hôte haussera le volume de la chaîne stéréo pour entraîner les invités à pousser tables et canapés, et les inciter à danser. Mais quelle musique pourrait rassembler plusieurs générations sur la piste de danse improvisée ? C'est le challenge imposé au GAEC Hélène Fessée, trouver chacun quatre morceaux qui les inciterait à se lever en se trémoussant. En bref, l'idée est de vous proposer une playlist pour vous donner envie de bouger, même si vous deviez passer les fêtes solitairement.

Écoutez

C’est Seb qui cette fois a suggéré le thème de l’adolescence qui sera évoqué ce soir. Pour paraphraser Franquin, le papa de Gaston Lagaffe, nous sommes tous des enfants qui ont mal tourné. Et nous avons aussi plus ou moins bien vécu la période transitoire qu’est l’adolescence.

Certains artistes l’ont évoquée de fort belle façon, nous entendrons pour cela Henri Tachan, Jeanne Cherhal, Ben Mazué, Yves Simon, et aussi les étrangers comme the Who, Billy Idol, Johnny Cash ou Chuck Berry. L’OMS définit l’adolescence d’un point de vue biologique comme une période de développement située entre 10 et 19 ans, pouvant se prolonger jusqu’à  25 ans, où l’on parlera alors de jeunes adultes, puis d’adulescents pour celles et ceux qui ne voudront pas en sortir. Il ne s’agira pas, encore une fois, d’en faire une thèse, simplement de tenter ensemble de passer la plus douce des soirées avec des titres qui m’ont été proposés par Rose, Zoé, Emilie, Léo, Franck, Julien, Mingo et Seb, qu’ils en soient remerciés. Nous allons démarrer tout en douceur, avec des morceaux calmes et profonds, mais tout d’abord  par ce qu’on appelait à l’époque un slow, qui devrait quand même évoquer des souvenirs à beaucoup d’entre vous. La musique d’un film qui a bouleversé des générations d’adolescentes, les garçons étant moins sensibles sur le sujet, sans doute plus intéressés dans cette période aux deux roues que nous évoquions il y a 15 jours.

Écoutez

Une fois n’est pas coutume, la thématique retenue me concerne personnellement puisqu’elle tournera autour de mon goût pour le pilotage des 2 roues depuis l’âge de 14 ans. J’ai passé mon permis l’année de mes 18 ans, et j’en conduis depuis cette époque de la fin des années 70. Quand j’effectue un périple comme le mois dernier au Maroc, je profite du paysage tout en essayant de conserver toute la vigilance nécessaire, et il me passe beaucoup de musiques diverses et variées dans la tête.

Écoutez

Aujourd’hui, le succès du film Oppenheimer nous a incités à faire des recherches de chansons évoquant la bombe. Nous avons à cette occasion, découvert quelques pépites, pour ne pas dire des bombes dont je vais vous faire profiter ce soir. Bref un sujet bien grave cette fois, que nous essaierons de rendre léger en écoutant Nougaro, Senor Coconut, the Chemical brothers, Blondie, NTM et bien d’autres pour tenter de vous faire passer une soirée délicieuse.

Écoutez

Après la chanson de Gainsbourg, Sea, Sex & Sun qui m’avait inspiré 2 thèmes, d’abord Sea & Sun pour célébrer la fin de l’été, puis Sex, parce qu’on n’est pas de bois chez Hélène Fessée, avec la chanson Sex & Drugs & Rock n’ Roll de Ian Dury qui m’a incité à traiter le thème de la drogue tant elle inspire les artistes. Ce soir donc, Drugs & Rock n’ Roll, mais pas que, du reggae, de la chanson réaliste, humoristique, de la Soul, du Rap… J’avais même présélectionné un morceau centenaire, La Coco, La Gueuse par Emma Liebel, qui aurait permis de diffuser un siècle de musique au cours de ces deux heures que nous passerons ensemble. Mais si le texte était savoureux, la piètre qualité sonore n’a pas résisté à une seconde écoute.

Écoutez

Si vous avez suivi la précédente, puisque nous étions encore en été, j’avais employé le thème que m’avait inspiré la pire des chansons que Serge Gainsbourg ait écrite, dixit lui-même, à savoir Sea, Sex & Sun. Sauf que par manque de place sur deux heures, je m’étais limité dans ma programmation à Sea & Sun, vous privant de Sex pour la soirée. Ce ne sera peut-être pas la fête du slip ce soir, mais pour le moins ses préliminaires musicaux.

Écoutez

Je suis ravi de vous retrouver pour cette quatrième saison du Nouveau Fil Conducteur, qui pourrait cette année s’appeler Le nouveau Nouveau Fil Conducteur, mais cela deviendrait confus. Cela reste donc une émission musicale qui se sert de thèmes pour que la programmation demeure la plus variée dans la musique des 80 dernières années : du Rock, bien sûr,  mais pas que, et aussi de la variété française ou internationale, qui fera ce soir se croiser Marie Laforêt, The Limiñanas ou Gorillaz, et tant d’autres.

Ce soir, le thème choisi par moi-même tournera autour de l’été, avant qu’il ne s’en aille, officiellement dans 4 jours. Dans la réalité, il pourrait bien se prolonger quelques temps, et même s’il tire vers sa fin, j’ai décidé de le célébrer en prolongeant chez vous cette période estivale. J’avais opté pour le titre Sea, Sex & Sun, et devant le nombre de titre pré-sélectionnés, j’ai dû battre en retraite, et décider de nous passer de Sexe pour ce soir. Ce ne sera que partie remise, sans doute jusqu’à la prochaine émission pour laquelle le challenge me semble intéressant.

Écoutez

ce dimanche soir sera une forme de Best Of pour Hélène Fessée : (jeu de mots aléatoire, ou Bressuire, voire Parthenay !), dont on me demande parfois la signification : Le Nouveau Fil Conducteur a pour sigle LNFC qui peut devenir Hélène Fessée.

Écoutez

Pour l’avant-dernière de la saison, j’avais plusieurs titres à vous proposer sur le thème du Noir : Noir c’est Noir, Black is Black, Back to Black, Paint’ it Black, L’Arbre Noir, l’Aigle Noir, Dancing in the Dark, Black Trombone, les Yeux Noirs… et tant d’autres,

32 morceaux en tout, sans discontinuer, et sans discours superflu, rires enregistrés ni coupures de Pub intempestives. Si vous avez reconnu un titres ou plusieurs, vous aurez peut-être envie d’entendre les autres.

Écoutez

Il sera question ce soir de Tuer le Père, tout au moins d’en aborder musicalement cette référence psychanalitique Freudienne. Ne partez pas, il n’y aura pas d’analyse comparé entre Freud, Nietsche ou Lacan, mais seulement un prétexte pour vous aider à envisager de passer une fin de journée agréable, en écoutant des morceaux éclectiques et variés pour respecter le cahier de charges d’Hélène Fessée. Et pour ne pas plomber l’atmosphère, nous ne resterons pas seulement sur la notion du complexe d’œdipe et le concept de Tuer le Père, car vous aller vous rendre compte que le thème peut-être suffisamment véhément pour ne pas s’y consacrer exclusivement sans un peu de fantaisie.

Écoutez

Puisque nous fêterons demain le 1 mai, nous avions envisagé d’illustrer le thème du travail et d’évoquer  ce que le bon sens populaire a inventé comme synonymes, à savoir pour ne garder que les plus péjoratifs : besogne, corvée, crève-corps, gagne-pain, labeur, peine, tâche, boulot, bricole, charbon, gâche, trimard, turbin

Écoutez

L’illustration musicale du thème du jour sera la Santé, morale, physique ou psychique que j’ai intitulé « Viens voir le Docteur ». Cela nous promet un programme plus farfelu que lors de la précédente édition dans laquelle je tentais d’évoquer la Mort en musique.

Écoutez

Comment transformer la tristesse en mélancolie, se laisser porter par le vague à l’âme, pour palier à l’absence d’êtres chers ? C’est à la fois la thématique et le challenge d’Hélène Fessée pour ce soir. Tenter à l’écoute de morceaux qui vous toucheraient d’avoir une pensée pour vos proches disparus, retrouver l’air qui vous reliait, la chanson ou l’artiste que vous aviez en commun. En espérant que cette thématique ne vous apportera pas le spleen, mais plutôt la mélancolie joyeuse d’une pensée à vos chers absents, une heureuse désolation et le soulagement que peut apporter la musique.

Écoutez

Tout d'abord, je souhaite une bonne et heureuse année à toutes et tous et surtout de gardez le moral quoiqu’il arrive.

Premier volet d'une thématique suggéré par Emilie, et qui comportera un second volet, ce soir ce sera "Né quelque part !"

Écoutez